Passez au contenu principal Passez au menu de la section

Histoire

Candace Derksen
Cette photo tirée d’une coupure de journal datant de 1984 montre Wilma et Cliff Derksen (à gauche, avec l’aimable autorisation de du Winnipeg Sun) et Candace Derksen.

Le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) a vu le jour en avril 1985 sous le nom de Child Find Manitoba, au lendemain de l’enlèvement et du meurtre de Candace Derksen, 13 ans. Sa mère Wilma, dans le souci d’aider les familles au moment où elles en ont le plus besoin et d’offrir des services essentiels auxquels sa famille n’avait pas accès pendant et après la disparition de Candace, a créé le CCPE avec rien de plus qu’une poignée de bénévoles.

En 1999, après presque 15 années de services en matière de disparition d’enfants, le CCPE a constaté des lacunes dans le domaine de la protection de l’enfance. La popularité d’Internet ne cessait de croître, mais les Canadiens ne disposaient d’aucun moyen facile de signaler les incidents potentiellement illégaux qui se produisaient en ligne.

C’est le 26 septembre 2002 que la nouvelle centrale de signalement des cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet, Cyberaide.ca, a reçu son premier signalement. Ce projet pilote, conçu de toutes pièces par le personnel de notre organisme, a mis en place un service centralisé pour trier les signalements et éduquer le public. Devant l’accélération des changements sociaux et technologiques et ses conséquences directes sur les familles canadiennes et leurs enfants, il devenait impératif de pouvoir réagir plus efficacement aux nouveaux dangers qui pesaient sur les enfants.

En mai 2004, le gouvernement du Canada a reconnu Cyberaide.ca et annoncé que ce service servirait désormais de centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet, dans le cadre de la Stratégie nationale pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle sur Internet. La stratégie nationale subventionne le fonctionnement de Cyberaide.ca et du Centre national de coordination de la GRC contre l’exploitation des enfants, qui coordonne et appuie au niveau national les enquêtes en matière d’exploitation sexuelle d’enfants.

Anne McLellan, alors vice-première ministre, prononce quelques mots au lancement de Cyberaide.ca.

La même année, nous avons lancé le premier programme éducatif du CCPE, Enfants avertis, un programme interactif national qui apprend aux enfants de la maternelle jusqu’au secondaire à se protéger contre les dangers. Ce programme a été développé à partir des données exclusives compilées par Cyberaide.ca et continue d’évoluer à la lumière des nouveaux dangers relevés par la centrale de signalement.

Devenu prestataire de services d’intervention, d’éducation et de prévention à l’échelle nationale, Child Find Manitoba a pris en 2006 le nom de Centre canadien de protection de l’enfance pour mieux refléter son rôle national en matière de protection de l’enfance.

Un autre volet de la stratégie de prévention et d’éducation du CCPE a été élaboré en 2007 afin de répondre aux besoins des organismes de services à l’enfance, qui sont souvent ciblés par des personnes cherchant à côtoyer des enfants. C’est ainsi que Priorité Jeunesse, un plan étape par étape pour aider les organismes à se prémunir contre les risques d’abus pédosexuels, a été mis à l’essai en 2009 et offert au public en 2010.

En 2015, le CCPE a marqué 30 années de protection des enfants. Tout au long de ces années, nous avons pris conscience que certaines situations difficiles ne cadraient pas avec les critères des services disponibles. Nous avons donc élargi cette année-là nos services de soutien en créant la Division de la sécurité des enfants et de la défense des familles (DSEDF). La DSEDF collabore avec les familles, les forces de l’ordre, les agences de protection de l’enfance et d’autres intervenants afin d’aiguiller les personnes qui s’inquiètent du sort d’un enfant vers le système le mieux placé pour aider.

Lianna McDonald (à gauche) et Wilma Derksen en 2015.

Aujourd’hui, les grands programmes du CCPE — Cyberaide.ca, la DSEDF (qui comprend EnfantsPortesDisparus.ca), Enfants avertis et Priorité Jeunesse — travaillent de concert pour outiller les familles, les enfants, les enseignants et les organismes de services à l’enfance du Canada, sensibiliser la population et, surtout, réduire la violence faite aux enfants.

Soutenez nos efforts. Faites-nous un don.

Associez-vous à une grande cause. En tant qu’organisme de bienfaisance enregistré, nous faisons appel aux dons pour nous aider à offrir nos services et nos programmes à la population. Aidez-nous à aider les familles et à protéger les enfants.

Faire un don