Passez au contenu principal Passez au menu de la section

La réalité crue, c’est que 78 % des photos et des vidéos analysées par Cyberaide.ca montrent des enfants de moins de 12 ans, dont la majorité (63 %) a moins de 8 ans.

— Faits saillants de l’étude Les images d’abus pédosexuels sur Internet : Une analyse de Cyberaide.ca

Les images d’abus pédosexuels sur Internet : Une analyse de Cyberaide.ca

Ce rapport repose sur l’analyse de près de 152 000 signalements et de 43 762 photos et vidéos différentes classées « Images d’abus pédosexuels » par Cyberaide.ca.

Ce rapport de 2016 met en relief l'ampleur du volume d’images d’abus pédosexuels sur Internet et la nécessité de déployer plus d’efforts afin d’identifier les enfants présentés dans ces images et vidéos, d’arrêter les délinquants et de réduire la disponibilité et la diffusion perpétuelle de ce matériel.

Dans les images analysées, on voit que plus les enfants sont jeunes, plus les actes d’abus sexuels et d’exploitation sexuelle se font intrusifs.

Faits saillants

Voici quelques faits saillants de l’étude Les images d’abus pédosexuels sur Internet : Une analyse de Cyberaide.ca :

  • 78,29 % des images et des vidéos analysées montrent de très jeunes enfants prépubères âgés de moins de 12 ans.
  • 63,40 % des enfants de moins de 12 ans semblent être âgés de moins de 8 ans.
  • 6,65 % des enfants de moins de 8 ans ont l’apparence d’un bébé ou d’un bambin.
  • 80,42 % des enfants sont des filles.
  • 77,05 % des visages des enfants sont visibles dans les images et les vidéos.
  • 50 % des images et des vidéos montrent des agressions ou des activités sexuelles explicites ou des agressions sexuelles extrêmes.
  • 53,84 % des actes d’abus contre des enfants de moins de 12 ans montrent des agressions ou des activités sexuelles explicites ou des agressions sexuelles extrêmes.
  • 59,72 % des actes d’abus contre des bébés et des bambins impliquent des agressions ou des activités sexuelles explicites ou des agressions sexuelles extrêmes.
  • 68,68 % des images et des vidéos semblent avoir été prises dans une résidence privée; de ce nombre, 69,91 % montrent des agressions ou des activités sexuelles explicites ou des agressions sexuelles extrêmes.
  • 83,35 % des adultes visibles dans les photos et les vidéos sont des adultes de sexe masculin.
  • 97,25 % des photos et des vidéos montrent des agressions ou des activités sexuelles explicites ou des agressions sexuelles extrêmes lorsqu’on y voit des adultes de sexe masculin en compagnie des enfants.

Plus d’info sur les résultats de l’étude

Recommandations

Le rapport souligne la nécessité de faire plus d’efforts pour identifier et soutenir les survivantes et survivants d’abus pédosexuels. En ce sens, le CCPE formule plusieurs recommandations pour aller encore plus loin dans la lutte contre l’exploitation et les abus pédosexuels :

  • Identifier et secourir plus de victimes dans les images d’abus pédosexuels en collaborant étroitement avec les escouades de lutte contre l’exploitation des enfants et améliorer les services de soutien au Canada pour mieux protéger les droits des victimes lorsque les abus qu’elles ont subis sont diffusés sur Internet.
  • Réduire la disponibilité des images d’abus pédosexuels au Canada en misant sur la technologie pour contrer le fléau grandissant des images d’abus pédosexuels sur Internet, renforcer la participation du secteur privé et renforcer le rôle du Canada sur la scène mondiale.
  • Inciter les Canadiens à signaler davantage en déployant des campagnes nationales de sensibilisation et en collaborant avec les acteurs concernés pour encourager le signalement.
  • Arrêter les délinquants en améliorant les ressources et la formation au Canada, notamment en augmentant les capacités criminalistiques des forces policières, en adoptant de bonnes pratiques permettant de réduire l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet et en adaptant le Code criminel et les autres lois afin de mieux lutter contre ce problème.
  • Miser sur la prévention et l’éducation en utilisant des programmes de prévention reconnus et en créant de nouvelles ressources pour les parents, les professionnels de la santé et les établissements publics (piscines, etc.).

Mesures prises

Depuis la sortie du rapport Les images d’abus pédosexuels sur Internet : Une analyse de Cyberaide.ca, le CCPE a mis en œuvre plusieurs initiatives pour donner suite aux recommandations qui y sont formulées :

Soutenez nos efforts. Faites-nous un don.

Associez-vous à une grande cause. En tant qu’organisme de bienfaisance enregistré, nous faisons appel aux dons pour nous aider à offrir nos services et nos programmes à la population. Aidez-nous à aider les familles et à protéger les enfants.

Faire un don